La Montagne Saint Pierre est une colline quelques centaines d'hectares aujourd'hui en partie réserve naturelle de NATAGORA et un lieu boisé dans lequel il fait bon se ballader.

Il y a 5 promenades différentes, mais aussi des petits circuits de plus ou moins 10 kms balisés.

mars_2010_012 

Mais toute ses promenades qui se croisent peuvent être un très grand circuit de 30 à 40 kms.

Les ballades dans la Montagne Saint Pierre ont 7 points de départs :

2 aux Pays Bas : Maastricht sur le parking du Chalet Bergrust

Eijsden : à la fin de Diepstraat sur la Meuse. Grâce au Bac "le cramignon" qui effectue la traversée de la Meuse d'avril à Octobre.

1 dans le Limbourg belge : dans le village de Kanne, Statieplein.

4 dans la région wallonne :

Lanaye : Place du Roi Albert

Eben-Emaël : Moulin du Broukay - possibilitité de se restaurer sur place

Roclenge sur Geer : Place Louis Piron

Haccourt-Hallembaye : Les Hauts de Froidmont - Barbecue à disposition pour chacun et toilettes publiques disponible.

Toutes ses ballades sont reprises sur des cartes vendues dans un coffret soit à l'office du Tourisme de la Basse-Meuse rue du Collège à Visé (voir les liens du blog).

Cette fois j'avais décidé de parcourir au moins une ballade en suivant les indications qui sont disposées tout le long du parcours. J'ai suivi le parcours avec la croix orange.mars_2010_011

Donc départ Moulin du Broukay, sur la route du Ravel 5.

mars_2010_013

Assez vite nous quittons les chemins du Ravel pour les chemins de terre et pendant tout un moment on suit le parcours du Geer, qui serpente depuis le village de Geer (Waremme) pour terminer sa course dans le Meuse). Il est assez sinueux à cet endroit. La photo qui suit, en peu en dessous des fils électrique ce sont des canards en vol, car leur cris nous avait prévenus de leurs présence.

mars_2010_016

mars_2010_018Après une grimpette de quelques centaines de mètres nous arrivons à ce magnifique point de vue, les arbres dressés comme une cathédrale entoure le champ.

mars_2010_019

La barrière nous fait pénétrer dans la Réserve naturelle, une fois la barrière poussée nous descendons un escalier pour arrivé dans une zone arborée qui l'hiver aidant était pourtant superbement lumineuse. Nous n'étions pas seuls, car la tempête Xinthia a fait des dégâts ici aussi, 3 arbres adultes ont été déracinés et finissait leur vie en bûches.

mars_2010_020Nous appercevons ce joli paysage alpestre qui en fait est une prairie calcaire, car toute la Montagne Saint Pierre est située sur un massif calcaire qui est aujourd'hui à divers endroits exploité pour les cimenteries, le silex, le sable.

C'est praires ont aussi la partucularité d'une flore d'orchidée sauvage très riches.

mars_2010_023

Puis il faut remonter des escaliers, une petite halte est possible, mais il faut enmener le casse croute.

Le massif calcaire affleure ici et l'on peut voir des grottes qui ont été exploitées pour le tuffeau (construction). Pas loin il y a une champignonière en exploitation. En fait nous ne sommes pas très loin non plus des grottes de Wonck et du célèbre marché de Noël qui se passent réellement sous terre.mars_2010_027

mars_2010_028

Fin de la promenade nous arrivons à l'entrée du village d'Eben-Emaël passons devant ce moulin, puis pénétrons dans le village. Avant de tourner à gauche, vous avez un magnifique musée des Chapeliers, qui pendant deux siècles ont fait la réputation internationale de la Vallée du Geer, vous pourrez retracer les étapes de la paille à la tresse et de la tresse au chapeau.

Après deux heures de marche nous rentrons au point de départ.